NOTE! This site uses cookies and similar technologies.

If you not change browser settings, you agree to it.

I understand

Reporting the underreported about the plan of action for People, Planet and Prosperity, and efforts to make the promise of the SDGs a reality.
A project of the Non-profit International Press Syndicate Group with IDN as the Flagship Agency in partnership with Soka Gakkai International in consultative status with ECOSOC.


SGI Soka Gakkai International

 

Photo : Des femmes préparant le thé. Crédit : Kizito Makoye.

Par Kizito Makoye

DAR ES SALAM (IDN) – Rien n’est comparable au goût d’un thé fusion à la menthe et au gingembre dont les vapeurs aromatiques s’échappent de la tasse. Comme en témoignent les clients du restaurant Salt de Dar es Salam, cette boisson délicieuse est probablement la meilleure au monde.

Perché dans le quartier chic d’Oyster Bay à la végétation luxuriante, ce restaurant attire les amateurs de thé avec sa décoration kitsch et son architecture grandiose à la française.

Crédit photo : Sommet mondial de la bioéconomie 2020 :

Par Rita Joshi

BERLIN (IDN) - Les menaces environnementales mondiales, les opportunités offertes par les nouvelles sciences et les conséquences de la pandémie de COVID-19 appellent à une transition vers la bioéconomie, selon le communiqué publié à l’issu du Sommet mondial de la bioéconomie 2020 organisé par le Conseil consultatif international sur la bioéconomie mondiale (IACGB) composé d’une quarantaine d’experts politiques de haut niveau et de moteurs de la bioéconomie dans tous les hémisphères. La transition est « plus cruciale que jamais ».

Collage d’IDN-INPS : avec des images issues de Wikimedia Commons (Scared Child at Nighttime (à gauche), le tableau Le Culte de Mammon datant de 1909 (au centre)), et de CMON (Hate (à droite)).

Par Roberto Savio*

Rome (IDN) – Dans un monde où les institutions qui nous gouvernent perdent rapidement tout sens moral, il est assez facile de comprendre qu’en 2020, nous allons atteindre, ou nous avons déjà atteint, un des moments les plus sombres de l’histoire de l’humanité.

Aujourd’hui, par exemple, nous devons affronter la menace existentielle que représente le réchauffement climatique. Selon les scientifiques, nous avons jusqu’en 2030 pour stopper le réchauffement climatique. Si rien n’est fait, au-delà de 2030, la situation sera extrêmement compliquée sur notre planète. Pourtant, la conférence sur le climat qui vient d’avoir lieu à Madrid n’a mené à rien.

Photo : couverture du rapport sur le développement humain 2019.

Santo D. Banerjee

NEW YORK (IDN) – À l’aube de l’année 2020, l’ONU a averti que malgré les progrès remarquables réalisés dans l’établissement de bases solides pour le développement humain, la Thaïlande, comme beaucoup d’autres pays, est confrontée à des difficultés dans la lutte contre les inégalités. C’est également un thème sur lequel se focalise l’édition 2019 du Rapport sur le développement humain (RDH) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Photo credit: unfccc.int.

Par Shanta Roy

NEW YORK (IDN) – Le très médiatisé Sommet Action Climat organisé par les Nations Unies le 23 septembre dernier avait été présenté comme une réunion de haut niveau entre les dirigeants politiques mondiaux. Ce qui ne l’a pas empêché de prendre une tournure pas si positive que cela.

Malgré les avertissements alarmistes du secrétaire général de l’ONU António Guterres contre une « urgence climatique » imminente (avec des ouragans, des sécheresses, des inondations et des vagues de chaleur à l’horizon), seuls 64 intervenants, pour la plupart des chefs de gouvernement et des chefs d’État, ont répondu présent.

Photo: Members of the women's cooperative use climate-resilient organic compost and biopesticides in their farm. Credit: UN Women

Par Ronald Joshua

NEW YORK | BAMAKO (IDN) - Fatou Dembele est agricultrice dans l’enclave du Mali, où la moitié de la population travaillant dans l'agriculture sont des femmes. L'agriculture est un secteur clef pour sortir les femmes de la pauvreté. Mais la dégradation croissante des terres et des ressources naturelles causée par le changement climatique rend les femmes plus vulnérables.

Par conséquent, lorsque les plantes de Dembele ont commencé à mourir, elle pensait que la parcelle de terre était ruinée et que son gagne-pain était en danger. « Nous pensions que la terre était malade. Nous ne savions pas qu'il y avait des parasites vivants qui attaquaient les racines des plantes et pouvaient les tuer », explique Dembele.

Par Naimul Haq

DHAKA (IDN) - John Bob Ranck, également connu sous le nom de Bob, directeur général et président d'Orbis International, s'est récemment rendu au Bangladesh dans le cadre d'une mission spéciale. Il a visité certains hôpitaux où Orbis, en tant que partenaire, a soutenu les efforts du Bangladesh pour lutter contre la cécité évitable.

Bob, un général de l'armée de l'air des États-Unis à la retraite, est venu au Bangladesh quelques semaines après la visite mémorable de l'hôpital universitaire, plus connu sous le nom de programme de formation du Flying Eye Hospital (FEH) au Bangladesh.

Photo: Au troisième rang en partant du haut, le président français Macron (à droite) et le secrétaire général des Nations unies Guterres (à sa droite) écoutent une présentation lors du One Planet Summit. Auteur: A.D. McKenzie.

Par A.D. McKenzie

PARIS (IDN) – Comme l'a affirmé chacun des délégués qui se sont succédé lors du One Planet Summit organisé à Paris à partir du 12 décembre, le financement est la clé de la lutte contre le changement climatique. Et en effet, toutes les discussions lors de cette rencontre ont tourné autour de l'argent : où investir et où ne pas investir ?

Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé qu'à partir de 2019, il ne financera plus aucun projet d'extraction de pétrole ou de gaz naturel, sauf dans le cas de certains projets dans les « pays les plus pauvres » où on peut trouver des avantages indéniables en termes d'accès à l'énergie pour les personnes dans le besoin.

« Notre politique va changer et ce, de manière radicale », a déclaré M. Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale.

Photo Katsuhiro Asagiri | IDN-INPS : vue de la Conférence du Vatican des 10 et 11 novembre 2017.

Par Ramesh Jaura,

Cité du Vatican (IDN). Lorsque les dirigeants du monde ont approuvé « La transformation de notre monde : l’Agenda de 2030 pour un développement durable » comme document émanant du sommet des Nations Unies pour le développement post-2015 il y a deux ans, ils l’ont désigné comme « plan d’action pour les peuples, la planète et la prospérité », et qui « vise également à consolider la paix mondiale dans le contexte d'une plus grande liberté ».

Le document qui comprend 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) et 169 cibles, est basé sur un consensus auquel on a abouti suite à de longues discussions au sein du Groupe de Travail Ouvert. Il prend bien soin d’éviter des termes tels que « un monde sans armes nucléaires ».

Photo: Le  président-directeur  de l'ONUDI Li Yong fait un discours lors d'un événement spécial , « Troisième Décennie pour le développement industriel en Afrique (2016-2025) : de l'engagement politique aux actions sur le terrain » . 21 septembre 2017 - Crédit photographique : Photo de l'ONU / Manuel Elias

Par J Nastranis

NATIONS UNIES (IDN) - Lorsque l'Assemblée générale des Nations unies a adopté, il y a deux ans, une résolution désignant la décennie 2016-2025 comme la Troisième décennie du développement industriel pour l’Afrique (IDDA III), elle a déclaré : « L'Afrique demeure la région la plus pauvre et la plus vulnérable du monde et ce malgré les deux décennies précédentes. »

La résolution A/RES/70/293 soulignait « la nécessité pour le continent de prendre de toute urgence des mesures permettant de faire progresser l'industrialisation durable en tant qu'élément clef de la diversification économique et de la création de valeur ajoutée, en créant des emplois et en réduisant ainsi la pauvreté » et de contribuer à la mise en œuvre de l’Agenda pour le développement durable de 2030.

Page 1 of 2

Newsletter

Striving

Striving for People Planet and Peace 2020

Mapting

MAPTING

Partners

SDG Media Compact


Please publish modules in offcanvas position.